basket.png

Ja Euarchukiati,la chef d’origine thaïlandaise en rêvait depuis qu’elle est arrivée en France. Dans son pays, on en trouve à tous les coins de rue. Ici, on vit le «Thai lifestyle» ! A l’image de ces échoppes où l’on se nourrit d’un bol de nouilles à n’importe quelle heure du jours et de la nuit et qui sont les véritables emblèmes de la gastronomie thaïlandaise. Au menu : des nouilles évidemment mais aussi des Kin Len, des petits plats à partager entre amis, des desserts revisités.  Le tout, entièrement fait maison, avec des produits sains et frais

cart.png

La décoration est signée d’un quatremains franco-thaïlandais, l’agence WT design studio à Bangkok et Dorénavant Studios à Paris.  Un décor asiatisant fait de bois, une grande cuisine ouverte sur la salle et un comptoir ou déguster, même seul, ses nouilles, des lampes up-cyclées, des suspensions en bois tressé et toujours du bambou en veuxtu en voilà. Au fond du restaurant, un

petit escalier mène à la cave voûtée décorée comme une rice barge qui accueillle une vingtaine de convives dans une ambiance plus tamisée. Un aller simple vers la Thaïlande.

 

Mais au fait pourquoi 5 Baht ? En Thaïlande, a l’époque, pour 5 Baht, on dégustait un bol de nouilles chaudes sur un coin de trottoir...

5-baht © marinebrusson-27 (5).jpg